Russia: The New Order

Forum post-apocalyptique se déroulant en Russie.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les formes de vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vladimir Amriov
Général de la Fédération / Fondateur
Général de la Fédération / Fondateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Les formes de vie.   Dim 28 Déc - 18:00

== Les formes de vie ==


De nombreuses espèces vivent au sein de ce nouvel environnement. Hostile pour certains, adéquat pour d'autres, venez découvrir les individus parcourant le sol irradié de Moscou !

Sommaire:
-Les Races Jouables.
-La Faune.
-La Flore. (en cours)
-Autres espèces. (en cours)


Dernière édition par Vladimir Zhukov le Lun 3 Aoû - 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theneworder.forumactif.com
Vladimir Amriov
Général de la Fédération / Fondateur
Général de la Fédération / Fondateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Les formes de vie.   Dim 28 Déc - 18:01

Races Jouables

Les Humains:



Les Homo sapiens ou plus souvent appelés les Humains sont des êtres humanoïdes intelligents. C'est eux qui façonnèrent le monde depuis des millénaires. Ils sont également à l'origine de l'apocalypse nucléaire qui règne aujourd'hui sur la planète Terre. Formant désormais une minorité face à d'autres races plus primitives, les Humains tentent de survivre dans ce milieu hostile. Certains eurent la chance de se protéger dans un bunker ou dans le métro lors de l'explosion. Des années après, ils sont ressortis pour reconstruire leur monde et continuer à vivre. On décrit la nature humaine comme cupide, égoïste et peu solidaire en elle même, cependant, il y a des exceptions en tout.

Les Goules:


Les Goules sont des êtres humains ayant subit le phénomène de goulification. C'est à dire, une exposition trop prolongée aux radiations. En effet, suite à l'explosion des missiles, cette nouvelle race est apparue et semble avoir touché toutes les personnes n'étant pas parvenue à atteindre un abri anti-atomique. Le phénomène a également touché les gens qui s'approchait de lieux hautement radioactifs ou ayant consommé une nourriture dont la radiation était supérieur aux taux "normaux". Les Goules possèdent un organisme plus ou moins différent d'un humain lambda. En effet, leur métabolisme (accru par les effets des radiations) guérit de ses blessures plus rapidement qu'à la normal. Ces irradiés peuvent vivre également beaucoup plus longtemps à des périodes pouvant dépasser les deux cents ans. Les Goules sont stériles et ne peuvent pas se reproduire, cependant, il y a 50% de chances de se transformer en Goule quand le corps atteint un taux trop élevé de radiations, quand ce n'est pas le cas le sujet meurt tout simplement.

On distingue deux "espèces" de Goules: Les Sauvages et les Civilisées. Ici en l'occurrence, nous parlerons principalement des Civilisées.

Les goules "normales", bien qu'elles aient conservées leur humanité, subissent la discrimination de certains hommes. Ces derniers, appelés goulophobes, peuvent recourir à la violence pour débarrasser le paysage de ces "zombies". Car une goule est laide ; souvent quasiment chauve, il lui manque des dents et la plupart du temps les ongles, tout cela recouvert par une peau nécrosée, et dégageant une odeur de cadavre ambulant. Cela les poussent à former des communautés exclusivement goules, comme la tristement célèbre ville de Mavzoley (signifiant Mausolée en russe) dans le quartier pauvre de la ville de Moscou. Beaucoup de Goules ont également rejoins l'Aube Rouge jugeant que cette faction était la moins discriminatoire vis-à-vis de leur nature.

Information: De nouvelles races jouables seront peut être disponible plus tard en fonction de l'évolution du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theneworder.forumactif.com
Vladimir Amriov
Général de la Fédération / Fondateur
Général de la Fédération / Fondateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Les formes de vie.   Dim 1 Fév - 16:48

La Faune

Les ruines de Moscou et ses alentours possèdent une large variété d'espèces animales. Beaucoup se sont formées par l'intermédiaire de mutations mais d'autres ont survécus que ce soit naturellement ou grâce à l'aide des Russes qui ont instaurés peu de temps avant le cataclysme un système d'abris pour les animaux afin de préserver le patrimoine animale de la Mère Russie. Les prédateurs, évitant autrefois la ville et la présence humaine, ont désormais pénétrés dans les villes s'installant là où ils peuvent, leur territoire se dessinent et une lutte terrible pour la survie est également lancée pour eux. De la simple proie, aux redoutables prédateurs en passant par de véritables monstres créer par la folie humaine, tous ont leur rôle à jouer au sein du destin des survivants de la capitale.


Le Ronge-Corps:


Descendant direct du rat, cette nouvelle espèce de rongeur surnommé le "Ronge-Corps" par les survivants de Moscou. Le Ronge-Corps est un rat géant vivant dans les égouts de Paris, bien qu'il ne soit pas rare d'en voir à l'extérieur dans les ruines de Moscou.
Bien souvent vivant en bande, les Ronge-Corps sont des rongeurs carnivores.
Certaines bandes de Ronge-Corps montrent d'ailleurs de curieux signes d'intelligences en donnant l'impression de parfois monter des embuscades élaborées à leur proie. Les Ronge-Corps s'attaquent également aux Hommes lorsque ceux-ci sont isolés et peu armés. Cependant, ils ne représentent pas une réelle menace pour les marchands, bien qu'il faut malgré tout s'en méfier. Seul, un Ronge-Corps est condamné mais à plusieurs...ils peuvent devenir des ennemis redoutables. Leur chair est très prisée dans les Terres Désolées.


Le Ronge-Corps Géant:


Très prisé par les marchands et autres voyageurs, le Ronge-Corps géant est très souvent domestiqué pour devenir une monture inégalable au sein des ruines de la capitale. Agile et rapide malgré sa large taille, il est pourtant moins hostile que son cousin le Ronge-Corps normal. En effet, le Ronge-Corps géant ne se nourrit que de végétales. Ils ressemblent plus à un rat musqué et adopte le même style de comportement tout en gardant certaine caractéristique du Ronge-Corps lambda. Leur taille peut varier entre 2 mètres au garot sur 4 mètres de long (sans prendre en compte le mètre restant qui est enfaîte sa queue). Ils sont plutôt rares et vivent principalement dans les régions boisées ou les marécages.

La Sangsue Radioactive:


Issue de l'union d'une sangsue et de radiations, la Sangsue radioactive est redoutable dans les marécages de Moscou. Elle se nourrit de bactéries mais également du sang humain ou animal. En plus de vider de leur sang leur proie, elle l'empoisonne en injectant dans ses veines une dose importante de radiations. Ces radiations peuvent provoquer la création de plusieurs dizaines de larves dans l'organisme des victimes. Larves qui offrent une mort lente au malheureux en se nourrissant petit à petit de tout ses organes internes. Cependant, ce système de reproduction (et de nutrition) très efficace est compensé par une durée de vie assez basse. Il est rare de voir une sangsue radioactive vivre plus de trois mois. A taille adulte, la sangsue peut atteindre jusqu'à 30 cm !


Le Poisson:


Les espèces de poissons ayant survécus dans les eaux de Moscou peuvent autant être des proies que des prédateurs pour les survivants. En effet, un brochet ne sera sûrement pas aussi amicale qu'une truite par exemple. Les radiations ont provoqués chez ces animaux un allongement de leur durée de vie mais aussi une résistance certaines à ces mêmes radiations pouvant ainsi survivre dans un climat aussi dangereux que la capitale de Moscou dans un univers post-apocalyptique. Les survivants ont découverts qu'il était mortel de les manger cru. Ils ont donc découverts une méthode pour faire baisser leur taux de radiations importantes et les rendre commestibles. Tout d'abord, il faut plongé le poisson dans de l'eau bouillante et pour terminé, le faire cuire suffisamment longtemps pour dissiper les radiations. Bien-sûr, il est déconseillé d'en faire un plat quotidien sous peine de voir votre taux de radiations monter petit à petit !
Les poissons carnivores sont les ennemis naturels des Guetteurs et leurs combats dans les eaux sont sujets à d'histoires épiques que se racontent les survivants.

Le Chien:


Le meilleur ami de l'homme semble avoir survécu auprès d'eux pendant le cataclysme ! Tantôt sauvage, tantôt apprivoisé par les survivants, les chiens sont assez nombreux dans le centre de Moscou. Moins dangereux que des loups, une horde de chien sauvage reste toujours un danger pour les personnes ne possédant pas de quoi se défendre. Au sein des possessions de la Fédération, tuer un animal domestique non-hostile est un crime pouvant être sanctionné par une lourde amende voir un "travail d'intérêt général au service de la patrie", il n'y a cependant pas de règles concernant les animaux hostiles. Les races de chiens sont nombreuses, ils sont très utilisés dans l'armée du Reich où ils forment même une Garde Canine possédant leur propre modèle d'armure.

L'Aigle royal:


Ces grands carnivores sont désormais les maîtres célestes moscovites, et les clans de Maraudeurs formant les "Fils du Khan" leur accorde un statut quasi sacré qui leur interdit de les tuer. Rapace puissant, l'aigle royal ne s'attaque pas à l'Homme et privilégie l'attaque contre de petits animaux comme des Ronge-Corps voir même des atochèvres. L'aigle royal inspire une certaine forme de prestige et ses plumes sont utilisés dans des rites funéraires au sein des Fils du Khan.

Le Cerf:


Créature de l'ancien monde, le cerf est un herbivore vivant en harde avec ses semblables. Ils sont chassés partout à travers Moscou, leur viande n'étant pas touché par les radiations, cela en fait un plat sain et sans danger contrairement à d'autres. Originellement adaptés aux milieux ouverts enherbés ou à des zones de type savanes tempérées (broutage de feuilles et bourgeons à différentes hauteurs), ils ont formé des populations et sous-populations qui ont évolué, sous la contrainte des dernières glaciations, et plus rapidement ensuite sous la contrainte de la chasse par l'homme et de des effets des radiations. Parvenant à survivre, ils se sont reconstitués rapidement autour de la ville de Moscou. Ils vivent en périphérie dans les quartiers nord, sud, ouest et est de la capitale en ruine.

L'Atochèvre:


Ce sont les descendantes des chèvres trop exposées aux radiations qui sont devenues des abominations vivantes. Leur simple vue peut traumatiser et l’odeur fétide qu’ils dégagent a fait craquer plus d’un individu. Ils se nourissent généralement de cadavres. Il est courant d’en voir traîner près de tombes fraiches ou sur les champs de batailles pour savourer les hommes morts récemment. Ils sont devenus un présage de mort dans la superstition populaire : quiconque voit une Atochèvre voit la faucheuse arriver. Ils sont en bas de la pyramide alimentaire mais restent très nombreux au sein de la capitale russe.


Le Loup de Russie:


Le loup est le descendant direct des loups de l'époque d'avant le cataclysme. Un mètre au garrôt, il n'est pas à proprement parlé ''au sommet de la chaine alimentaire'', mais attention, si un loup isolé n'est que peu dangereux, ils le sont rarement et se déplacent le plus souvent en meutes de dizaines d'individus. Le meilleur moyen de se débarrasser d’une meute qui vous attaque et de tuer le mâle alpha, le chef du groupe. Après, savoir lequel c’est…c’est une autre affaire.

Le Tigre de Sibérie:


Rare et d'une beauté inégalable, le Tigre de Sibérie est parvenu à survivre au cataclysme. Il peut atteindre jusqu'à près de trois mètre de long et peser jusqu'à trois cents kilos. Sa tête est massive et ses pattes arrières puissantes leu confèrent une grande capacité à bondir. Son pelage clair et rayé est très prisé par les marchands (c'est sans doute, le plus coûteux de tout Moscou). Il possède une défense naturelle face au froid grâce à une épaisse couche de graisse. Peu de gens parviennent à voir un Tigre de Sibérie, en effet, ils sont pratiquement introuvables et personne ne connait leur milieu de vie actuel. Leur caractère autrefois très indépendant s'est dissipé pour le bien de la survie, il est désormais rare de voir deux tigres s'attaquer...Petite anecdote: le Tigre de Sibérie est surnommé: le Tigre de l'Amour.


La Crevette:


Créature issue des radiations, la Crevette est une nouvelle espèce plutôt étranger. Vivant principalement dans les canaux formés à partir des tunels de métro, la Crevette n'est hostile que lorsqu'elle se sent menacé. La viande de crevette est un plat typique de Novorossia, cette ville souterraine dont l'économie croît principalement grâce à la drogue, la prostitution et surtout la pêche est le seul lieu où vous pourrez déguster de la Crevette sans risque de mourir (voir pire de vous changez en Goule !) à cause des radiations. En effet, les habitants possèdent une recette secrète permettant de cuisiner la crevette.

L'Ours:


Les radiations et le principe de sélection naturelle les ont dotés d’une plus grande force et d’une taille plus grande (jusqu’à 3 mètres debout pour les plus grands mâles). Généralement solitaire, un ours n’attaquera jamais une communauté humaine, mais il défendra toujours son territoire avec acharnement. Peu de gens osent se mesurer aux ours de nos jours, à moins d’être fou ou extrêmement téméraire. La Fédération possède un bataillon d'ours servant d'éclaireurs et de soutien pour contrer l'avant-garde d'un éventuel envahisseur et ainsi les surprendre. En plus de cet usage militaire, la Fédération considère les Ours comme une sorte de "symbole patriotique de l'ancienne Russie" et ont entamés un programme de protection de ses animaux.

Le Traqueur:


On dit qu'à l'origine, il viendrait d'une race de poisson, ou d'un insecte...Bref, personne ne connait vraiment l'origine de cette créature issue des radiations. On sait que le Traqueur vit uniquement dans les endroits sombres. On sait aussi qu'il est aveugle à 90% et qu'il se déplace grâce à un phénomène intéressant de vibration. Cette absence de vue développée favorise, cependant, le développement des autres sens plus utile dans l'obscurité du métro. Ils vivent principalement dans le métro et représente une menace importante pour tout les gens osant braver leur chemin. Ils sont très vulnérables au soleil, leur peau et leur sang bouille dés la mise en contact avec la lumière de l'astre du jour.

Le Guetteur:


Le Guetteur est une espèce de pieuvre carnivore et beaucoup plus dangereuse. Formant un véritable danger dans les marais ou dans les profondeurs de la Moskova. On les surnomme les Guetteurs à cause du fait qu'ils possèdent une grande patience dans leur technique de chasse. La seule chose que l'on sait d'eux, c'est qu'ils tendent leurs tentacules jusque sur les rives pour attraper leurs proies pour ensuite les noyer et les dévorer, il est finalement assez rare de voir autre chose que leurs tentacules. Patient mais aussi très hostile, le Guetteur peut également éjecter une quantité importante d'encre noire pour se camoufler en cas de danger. Ils se nourrissent également de poissons et peuvent également être menacés par les plus coriaces d'entre eux.

L'Eviscérateur:


Vivant dans les marais et les endroits humides, l'éviscérateur offre à ses victimes une mort douloureuse. En effet, ce scorpion géant est très certainement l'une des créatures les plus coriaces des ruines de la capitale. Sa puissante carapace n'a d'égale que ses deux pinces capables de trancher l'acier. Ils vivent en clan et attaquent généralement au nombre de 4 à 6 individus de tailles variables. Les éviscérateurs possèdent également un dard empoisonné, principalement utilisé pour paralyser leur adversaire avant de s'en repaître. Leur carapace est utilisé pour confectionner des pièces d'armures diverses.

La Tsarina:


Bien que très dangereuse, on ne peut pas vraiment dire si elle est plus chasseuse que chasser. En effet les survivants se servent de sa soie et de son venin pour créer toutes sortes de choses, l'araignée (baptisée Tsarina en hommage aux impératrices d'autrefois) est donc chassée par bon nombre de gens.
Toutefois la Tsarina reste un redoutable adversaire pour tout chasseur.
Il est assez rare d'en voir à l'âge adulte, mais on trouve beaucoup de petites (1m) dans les ruines, qui sont en fait les bébés. Bien souvent la mère n'est pas loin.
Sa toile gigantesque est assez visible pour être évitée mais si par mégarde on se prend dedans il faut l'aide de quelqu'un pour s'en sortir, tout seul c'est impossible.

La Goule Sauvage:


Contrairement à leurs cousines civilisées, les Goules Sauvages n'ont plus rien d'humain dans leur comportement. Véritables zombies, ces créatures arpentent les lieux radioactifs en quête de chair à dévorer. Invulnérable aux effets des radiations, les Goules Sauvages peuvent facilement traverser un fossé d'objets irradiés sans problèmes. S'attaquant aux voyageurs, elles utilisent leurs griffes accérées pour neutraliser leur adversaire avant de les dévorer avec leur machoire puissante.


Le Yéti:


Terrifiante créature ayant inspirés de multiples légendes en Asie, le Yéti n'a pourtant jamais existé...Jusqu'à aujourd'hui. Les radiations ont provoqués de nouvelles espèces étranges, l'une d'elle ressemblait fortement aux descriptions que l'on donnait à la créature mythique du Yéti, les survivants moscovites prirent donc la décision de baptiser cette espèce de la sorte. Intelligent et puissant, le Yéti vit en horde avec ses semblables et ne sort à l'extérieur des grottes ou des milieux souterrains uniquement lorsque la neige s'installe sur Moscou. Créature d'hiver, le Yéti possède un point faible: Le Feu. En effet, il le craint presqu'autant qu'un Traqueur la lumière. Ils vivent, donc, dans les axes souterrains de Moscou ou dans les nombreuses grottes aux alentours de la ville.

Le Démon:


Aussi rare que le Tigre de Sibérie, le Démon est un être humanoïde se nourrissant de radiations. Il n'est pas hostile mais se défends à l'aide de visions. En effet, les Démons possèdent des pouvoirs psychiques étranges provoquant chez les victimes des troubles du comportement, pouvant aller jusqu'à de simples cauchemards quotidiens à la schizophrénie. Ces créatures sont traqués par tout les scientifiques de Moscou. En effet, ceux-ci on pour ambition de les étudier et d'utiliser leurs capacités à leurs avantages. On ne sait presque que rien de cette espèce semi-humaine, juste qu'elle brouille tout les matériaux électriques et les ondes provoquant très souvent des "black-out" à petite échelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theneworder.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les formes de vie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les formes de vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À quoi ont servi les réformes économiques en Haïti ?
» Ratification de la Convention sur les pires formes de travai
» Votre prenom sous toute les formes !!
» Les Formes
» Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russia: The New Order :: Administration :: Guide de Survie-
Sauter vers: